photo-article

Déclin cognitif et appareillage auditif chez les seniors

L’étude épidémiologique bordelaise PAQUID[1]

PAQUID est une étude de cohorte très connue dans le domaine de la gérontologie ayant donné lieu à de nombreuses publications sur l’épidémiologie de la maladie d’Alzheimer et de la dépendance. Débutée au début des années 90, la cohorte PAQUID a inclus 3 777 personnes âgées de 65 ans et plus, vivant à domicile dans les départements de la Gironde et de la Dordogne, et acceptant de participer à cette étude à la fois populationnelle et longitudinale. L’objectif était d’étudier l’association entre perte auditive, port d’un appareil auditif et déclin cognitif.

Les résultats issus de la comparaison des différents groupes de sujets montrent que les personnes ayant un trouble de l’audition non-appareillées ont présenté au cours des 25 ans de suivi, un déclin cognitif significativement plus important que les personnes sans trouble auditif. En revanche, le déclin du groupe de sujets ayant des troubles de l’audition et portant une prothèse auditive ne différait pas de celui du groupe de référence, à savoir les sujets sans trouble auditif.

Cette étude confirme que le déclin cognitif est majoré chez les personnes âgées ayant un trouble de l’audition. La perte auditive est généralement associée à une augmentation des symptômes dépressifs et un isolement social progressif. Cette étude suggère également, et ce pour la première fois, qu’il n’existerait pas de lien direct entre trouble auditif et déclin cognitif, dans la mesure où avec une prise en charge audio-prothétique, le déclin cognitif chez les sujets ayant une perte auditive n’est plus majoré comparativement aux sujets sans perte auditive. Le port d’une prothèse auditive agirait positivement sur la cognition en restaurant les capacités de communication, en favorisant le maintien d’activités sociales et la qualité de vie. Ces résultats plaident en faveur d’un dépistage et d’une prise en charge des troubles de l’audition chez les seniors.

N’hésitez pas, en cas de doute sur votre audition, en parler à votre médecin. Vous pouvez également prendre rendez-vous dans un centre auditif afin d’effectuer un dépistage auditif réalisé par un audioprothésiste diplômé d’état, seul professionnel à avoir le droit de proposer et régler les appareils auditifs (en cas de doute, n’hésitez pas à lui demander son diplôme).

 

[1] Self-reported hearing loss, hearing aids, and cognitive decline in elderly adults: A 25-year study. Amieva H, Ouvrard C, Giulioli C, Meillon C, Rullier L, Dartigues JF. J Am Geriatr Soc. 2015 Oct;63(10):2099-104.